Tout savoir pour réussir sa reconversion professionnelle

Personne n’est à l’abri de ressentir un jour une lassitude par rapport à sa vie professionnelle. Routine, démotivation, besoin d’évoluer… Nombreuses sont les causes pouvant vous donner des envies de changements. Quels sont les signes qu’il est temps de donner un nouvel élan à votre carrière ? Vers quel métier vous tourner et comment amorcer votre nouvelle vie professionnelle ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour une reconversion réussie !

 

Qu’est-ce qu’une reconversion professionnelle ?

Une reconversion professionnelle consiste à changer de profession afin de choisir un métier dans lequel vous serez plus susceptible de vous épanouir. Certains salariés décident de changer de poste tout en restant dans la même entreprise. Pour d’autres, le changement de voie peut être plus radical. En effet, dans ce cas, le processus de reconversion passe par un changement d’employeur, voire un changement de statut. Un employé peut, par exemple, décider de quitter le salariat pour se lancer dans l’entrepreneuriat afin de débuter une carrière dans la prestation de services, le commerce ou encore l’artisanat. La reconversion est une étape de plus en plus courante pour les salariés désirant faire évoluer leur carrière et changer d’environnement professionnel.

Quand opter pour une reconversion professionnelle ?

Vous vous demandez si c’est le bon moment de vous reconvertir ? Plusieurs signes peuvent vous aider à prendre cette décision importante. Tout d’abord, ressentir un mal-être dans votre vie professionnelle est un indice qu’il est peut-être temps de changer de travail. Ce mal-être peut d’ailleurs vous conduire au burn-out si vous n’y prenez pas garde. Bien sûr, les difficultés que vous rencontrez dans le cadre de votre emploi peuvent être imputables à différents facteurs tels que la charge de travail ou le management. Néanmoins, changer d’équipe ou d’employeur n’arrange pas toujours la situation. C’est pourquoi il est important de vous livrer à une introspection afin de déterminer si votre métier actuel est toujours une source d’épanouissement pour vous. Dans le cas contraire, vous pouvez alors commencer à réfléchir à un projet vous permettant de choisir une autre voie.

 

Quel métier choisir pour une reconversion professionnelle ?

Pour choisir votre nouveau métier, il est important de prendre en compte certains paramètres. En effet, pour réorienter sa carrière judicieusement, il convient d’être réaliste et de prendre en compte les débouchés sur le marché de l’emploi de la profession visée. Pourtant, si ne voulez pas vous retrouver dans la même situation qu’avant votre changement de voie, vous devez également écouter vos envies professionnelles. Quel est le métier de vos rêves ? Quelle carrière vous insufflerait une véritable passion professionnelle ? Ce sont des questions à vous poser dans le cadre de votre projet de reconversion. En outre, si vous envisagez de changer complétement de métier, faire un bilan de compétences est un bon moyen de faire le point avant de mettre en place votre plan de reconversion. Votre bilan de compétences pourra d’ailleurs être pris en charge par votre entreprise, Pôle emploi ou encore votre Compte Personnel de Formation (CPF).

 

Une reconversion professionnelle réussie grâce à la formation

Une fois votre nouvelle carrière choisie, il est possible que vous deviez suivre un parcours de formation. Celui-ci vous apportera les compétences nécessaires à votre nouvelle aventure professionnelle. En effet, un certificat de qualification, un titre professionnel ou encore un diplôme vous aideront à réussir dans le métier choisi.

 

Les aides à la reconversion des salariés

Si vous êtes salarié, vous pouvez compter sur votre Compte Personnel de Formation pour vous accompagner dans votre programme de reconversion. Celui-ci vous permettra, en fonction de vos crédits, d’acquérir une qualification, un diplôme, un titre professionnel, mais aussi de réaliser un bilan de compétences, de passer le permis B ou de passer le TOEIC afin de commencer une nouvelle carrière.

Le Projet de transition professionnelle, ou CPF de transition, est également intéressant car il vous permet conserver votre emploi actuel tout en vous absentant pour suivre une formation. Cette démarche, bien que nécessitant l’accord de l’employeur, possède des avantages majeurs :

  • Vous pouvez suivre une formation à temps partiel comme à temps plein.
  • Votre rémunération est maintenue.
  • La formation suivie n’a pas besoin d’avoir un rapport avec votre activité actuelle.

Enfin, pour continuer à toucher un salaire et évoluer professionnellement, le dispositif Pro-A, ou reconversion ou promotion par l’alternance, est à envisager. Il permet aux salariés possédant un niveau de qualification inférieur à la licence de se former en alternance sur leur temps de travail.

 

Les aides à la reconversion des demandeurs d’emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi, sachez que vous pouvez tout à fait utiliser votre CPF afin de suivre une formation. Grâce à l’Aide au Retour à l’Emploi Formation, vous conservez également vos allocations pendant le temps de votre formation. Et si vous n’êtes pas éligible à l’ARE, une rémunération (RFPE) peut vous être versée tous les mois de votre formation agréée par Pôle Emploi. En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez aussi bénéficier des aides suivantes :

  • Actions de Formation Conventionnées (AFC) ;
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF)
  • Aides à la mobilité ;
  • Remise à niveau des compétences par Pôle Emploi (AFPR et POE) ;
  • Rémunération de Fin de Formation (RFF).

 

 

Les aides à la reconversion pour la création ou la reprise d’entreprise

Enfin, si vous souhaitez vous diriger vers l’entrepreneuriat, vous pourrez bénéficier d’aides à la création d’entreprise.

  • L’ACRE, ou Aide aux Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise, vous exonère partiellement ou totalement des charges sociales pendant votre première année d’activité.
  • L’ARCE, ou Aide à la Reprise et à la Création d’Entreprise, vous permet de toucher tout ou une partie de votre Allocation de Retour à l’Emploi.

Se reconvertir n’est aujourd’hui plus considéré comme un échec professionnel mais au contraire comme une preuve de courage. Néanmoins, pour mener à bien son changement de carrière, il convient de se faire accompagner. Heureusement, de nombreuses aides et organismes de formation vous assistent dans vos projets de reconversion.

 

 

Centre ASF Strasbourg

3 quai Kléber, Tour Sébastopol, 67000 Strasbourg
Téléphone : 03 88 32 05 15