LE PROJET DE TRANSITION PROFESSIONNELLE OU CPF DE TRANSITION, C’EST QUOI ?

Il s’agit d’une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation, permettant aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet.

Dans ce cadre, le salarié peut bénéficier d’un droit à un congé et d’un maintien de sa rémunération pendant la durée de l’action de formation.

VERS QUI ME TOURNER POUR MONTER MON DOSSIER ?

3 acteurs main dans la main pour votre projet :
Association Transitions Pro (AT PRO) : agréée sur votre lieu de résidence principale ou votre lieu de travail
Votre employeur : demande écrite d’autorisation d’absence
Nous Organisme de Formation

SERAI-JE RÉMUNÉRÉ ?

Lorsque la formation est réalisée sur le temps de travail, le bénéficiaire peut bénéficier d’une rémunération, dès lors qu’il a obtenu l’accord de la commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR). Cette rémunération est conditionnée à l’assiduité du salarié à la formation ou au stage demandé pour obtenir la certification visée.

QUEL SERA MON STATUT ?

Vous serez considéré comme stagiaire de la formation professionnelle, bénéficierez du maintien de votre protection sociale et serez couvert contre le risque d’accident du travail.
Votre contrat de travail sera suspendu mais non rompu. Vous devrez donc justifier de votre présence en formation. À l’issue de la formation, vous réintègrerez votre poste.

À QUI S’ADRESSE T’IL ?

À tout salarié justifiant d’une ancienneté :

  • d’au moins 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié,
  • dont 12 mois dans l’entreprise, quelle qu’ait été la nature des contrats de travail successifs.

Par dérogation, des modalités particulières d’ancienneté sont prévues pour les salariés souhaitant réaliser leur projet de transition à l’issue de leur CDD et pour les salariés intérimaires ou intermittents du spectacle.

La condition d’ancienneté n’est pas exigée pour :